LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

AEFE

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

Ateliers Kamishibaï

 

Du 8 au 17 avril 2018, les classes de maternelle (grande section) d’Oud Metha et tous les CP et CE1 D1, D2, D3 et D4 d’Academic City participent à des ateliers Kamishibaï, animés par Florence Jenner-Metz,
auteure jeunesse, et Thierry Chapeau, illustrateur.

Organisés en collaboration avec l’Alliance française, ces ateliers permettent aux élèves de découvrir le Kamishibaï, sorte de petit théâtre ambulant où des artistes racontent des histoires en faisant défiler des illustrations. Accompagnés de Florence et Thierry, les enfants réalisent également eux-mêmes leur propre Kamishibaï !

Ce projet fait suite à la visite de Florence Jenner-Metz, en avril 2017, dans des classes de Maternelle d’Oud Metha où elle avait présenté son fameux album « Je suis un loup ». Cette fois-ci, Florence a décidé d’apprendre aux enfants à réaliser un kamishibaï en s’inspirant des contes déjà étudiés en classe et qui mettent en scène le personnage du loup. Toutes les grandes sections ont ainsi pris part au projet et travaillé sur la réalisation de deux histoires distinctes. Chacune des classes a écrit avec l’aide de Florence une partie de leur conte avant d’entamer, avec Thierry, le travail d’illustration. À Academic City, les élèves de CP et CE1 ont créé leur personnage, son environnement et son histoire. Repartis par petits groupes, les élèves se sont alors amusés à réaliser toutes les “planches de dessin” qui ont servi à illustrer, avec l’aide du butaï (petit théâtre en bois), chaque épisode de leurs récits.

D’où vient le Kamishibaï ? 

Le Kamishibaï serait apparu au coin d’une rue dans le quartier de Shitimachi, à Tokyo, vers 1930. Un conteur, le gaïto, s’installait sur les marchés, dans les parcs ou au coin des rues. A l’arrière de sa bicyclette, une caisse en bois contenait les planches illustrées et les confiseries dont la vente lui assurait son gagne-pain. Le spectacle était gratuit. L’artiste annonçait sa présence en frappant deux bâtons de bois l’un contre l’autre ; les enfants accouraient…

Généralement, le récit contient deux ou trois histoires, fruits d’une production étourdissante puisant dans tous les genres : contes traditionnels japonais, récits de samouraïs, histoires à la Jules Verne, à la Dickens, westerns, œuvres pédagogiques… Golden Bat, dès 1931, est le premier super-héros costumé de la littérature illustrée mondiale. Les planches sont peintes à la main et le conteur anime le spectacle, joue avec ses personnages, ajoute des effets sonores et improvise… il tient son public en haleine !

En 2006, la parution de « Sushi » annonce le succès du kamishibaï en France.

 

Un grand merci à Florence Jenner-Metz et Thierry Chapeau pour leur implication dans la transmission de leur art !