FLASH INFO :
IMPORTANT !  
La campagne de réinscription pour la future année scolaire 2022-2023 est ouverte !

 

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

AEFE

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

Semaine de la Presse et des Médias

Dans le cadre de la Semaine de la Presse, qui s’est déroulée cette année du 21 au 26 mars 2022 et, à l’initiative de l’équipe du CDI ainsi que des professeures de lettres – Mesdames Canga-Vallès, Longuet, Perraud et Sabbah –  le LFIGP a eu la chance d’accueillir Sophie Greuil, ancienne journaliste chez Reuters-France. Elle a animé des ateliers « création de journal » avec les élèves de 4ème sur le site Academic City Secondaire.

Comme chaque année, la Semaine de la Presse et des Médias, organisée par le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (Clemi), a pour objectif de développer chez les élèves une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information. Cet événement leur permet de mieux connaître l’univers des médias et d’en comprendre les enjeux culturels et démocratiques. Cette semaine est aussi l’occasion pour les élèves de rencontrer des professionnels des médias et de se familiariser avec les différents types de traitement et de circulation de l’information.

Le thème de l’édition 2022 était « s’informer pour comprendre le monde« .

Pour comprendre le monde qui les entoure, les élèves doivent plus que jamais apprendre à s’informer en exerçant leur esprit critique. Ce thème permet ainsi de revenir aux fondamentaux de l’éducation aux médias et à l’information : distinguer les différentes sources, comprendre les contextes de fabrication et de diffusion de l’information, connaître les usages et les effets des images, savoir déconstruire les stéréotypes. Dans un contexte de crise sanitaire, il apparaît aussi nécessaire de leur apprendre à se saisir de l’information à caractère scientifique (cf site du Ministère de l’Éducation).

 

Tout au long de cette semaine, 6 classes de 4ème (soit près de 150 élèves) ont collaboré dans l’écriture et la réalisation d’un journal qu’ils ont choisi d’intituler « Drapeau blanc«  et d’axer sur la situation en Ukraine.

Nous avons le plaisir de vous laisser découvrir ICI « Drapeau Blanc », le journal réalisé par ces élèves et le « MAKING OFF » de sa réalisation par Sophie Greuil :

 

« Au pied levé, six classes de 4ème muent en plume d’un jour !

À l’heure d’une guerre faisant rage en Europe, j’ai demandé aux élèves de réaliser « un journal en restant le plus neutre possible, sans évoquer directement les noms comme Ukraine, Russie, Poutine et Zelensky… ».

En ces temps horribles, les premières victimes sont toujours les plus fragiles. Et, elles n’ont jamais la parole : les jeunes !

Je leurs ai donc suggéré de…la prendre !

Naturellement, le double thème « guerre et paix » a sonné comme une évidence.

En l’espace de 2h30 d’affilée, chaque classe de 4ème a eu deux pages à réaliser de A à Z (rédactionnel + mise en page de leur choix).

Avant même de s’y plonger, les élèves ne me connaissaient pas, ne savaient pas ce qu’ils allaient réaliser, n’avaient pas connaissance de ce que chaque classe avait ou allait enfanter.

Ils l’auront tous en lisant leur bébé : « Drapeau blanc »

 

Dans l’idée, je voulais aussi leurs faire passer en revue, directement ou indirectement (en lecteur intéressé par leur journal commun) les différents styles du journalisme : sondage, micro-trottoir, entretien, portrait, nuages de mots, explications de mots, dessins ou photos.

J’ai voulu leur faire prendre conscience de l’utilité d’écrire, d’être convaincus de mots simples pouvant s’avérer très pertinents, et, de se relire (impératif dans notre métier).

J’ai voulu leur faire prendre conscience d’un colossal potentiel quand nous sommes unis, main dans la main…quand nous construisons, additionnons nos différences et nos compétences. Et ce, même dans un temps record de 2h30 par classe !

J’ai voulu leur faire prendre conscience que ce métier se pratique aussi en équipe.

Un journaliste seul n’est rien.

J’ai voulu leur faire effleurer la difficulté « de rester neutre… ».

Mais, mais, parfois, à un mot près, à un article près ou à un signe de ponctuation près, nous pouvions l’être.

Neutre mais, mais, fall in love de la paix ! »

 

Parcourir le journal ci-dessous :

À propos de Sophie Greuil

 

Sophie Greuil a travaillé 23 ans comme journaliste de sports chez Reuters-France. En 1986, elle a commencé sa carrière au sein du journal français L’Équipe. Deux ans plus tard, elle profite des Jeux Olympiques de Séoul pour démarrer une activité en free-lance. De 1988 à 2018 elle a couvert 14 jeux olympiques , 3 paralympiques, une vingtaine de championnats sportifs du monde et autant d’Europe, deux coupes du monde de Rugby etc…

Aujourd’hui, elle pige pour les « Éditions Milan” notamment pour les mensuels « Géo Ado », “Julie” et le site internet “1jour1actu”. Véritable passionnée, Sophie Greuil est aussi professeure à l’école supérieure de Lille en journalisme depuis 8 ans. Sa devise: “Travailler sérieusement en s’amusant ou s’amuser à travailler sérieusement sans se prendre au sérieux! ».

Pour en savoir plus, réécouter le podcast réalisé à l’occasion du Forum des Métiers sur son métier de journaliste.

Un grand merci aux documentalistes pour l’organisation de cette Semaine de la Presse et des Médias, ainsi qu’à Sophie Greuil pour ses interventions, riches en enseignements pour les élèves !