LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

AEFE

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

Street Art as a means of expression

Date du projet : Décembre 2017 - Janvier 2018

Présentation générale : AP "Street art" - Production d'une oeuvre dans le cadre du concours Street art organisé par l'AEFE.

Objectif pédagogique : Faire découvrir aux élèves le Street art, son histoire, sa culture, ses références et ses artistes

Informations complémentaires : Dans le cadre des cours d'anglais et d'arts plastiques

Nom du responsable du projet : Madame Mamouri, professeure d'anglais et Madame Abiad, professeure d'arts plastiques

 

Dans le cadre d’une session d’AP “Street Art”, des élèves de Seconde ont travaillé autour de la notion d’art et de Street Art afin de créer une oeuvre collective. El Seed, artiste “graffeur” mondialement reconnu, est également intervenu auprès des élèves. Il leur a transmis l’amour de son art et les a accompagnés dans la réalisation de leur fresque.
Les échanges entre les élèves et El Seed furent très riches et stimulants ! L’oeuvre collective des élèves est magnifique !

Le jury de l’AEFE, composé de membres du Service pédagogique et du Service Communication et Evénements de l’AEFE, de l’artiste graffeur DaCruz et d’une spécialiste des arts visuels de l’Institut français, s’est réuni le 7 mars dernier pour sélectionner les vingt œuvres qui constitueront l’exposition “Street art” de l’AEFE, parmi les 150 œuvres reçues provenant de 50 établissements d’enseignement français dans le monde. Toutes ces productions sont regroupées dans le musée virtuel PEAC (Parcours d’éducation artistique et culturel).
L’oeuvre des élèves du LFIGP a été sélectionnée, pour faire partie de l’exposition de 20 oeuvres du monde entier et sera présentée à l’occasion de la rencontre internationale d’Ambassadeurs en herbe qui se tiendra à Paris, au théâtre de la Vilette à Paris les 2, 3 et 4 mai prochains.
Plus d’infos sur les œuvres sélectionnées sur ce lien.

Un immense bravo aux élèves pour cette belle victoire. Merci à Madame Mamouri et Madame Abiad pour la coordination de ce projet, sans oublier l’artiste El Seed pour sa contribution !

Présentation de l’oeuvre en vidéo :


Au sujet de l’oeuvre…
Ce projet a uni, pendant plusieurs semaines, des élèves de Seconde dans le cadre d’un AP (Accompagnement Personnalisé) sur le thème du « Street Art ». Encadrés par Madame Mamouri (Professeure d’Anglais) et Madame Abiad (Professeure d’Arts Plastiques), les élèves avaient pour objectif de réaliser une œuvre artistique sur le thème de la fraternité et de l’entente entre les peuples.

L’artiste El Seed, référence dans le domaine de l’art urbain, a accepté de prêter main forte aux élèves. Connu aux quatre coins du monde pour ses œuvres atypiques, souvent vecteurs de messages de tolérance et de paix, El Seed aime à répéter que son Art n’a de sens que s’il parvient à créer du lien entre les personnes et à unir autour de valeurs communes ! L’artiste est parvenu à insuffler, avec l’aide des professeures, une vraie cohésion autour du projet et à guider les élèves dans leurs réflexions tout en les laissant libres d’exprimer leur propre créativité. Tous les élèves se sont énormément investis pour finaliser leur beau projet.
Ils ont ainsi réussi à réaliser une véritable œuvre d’art mêlant peinture et sculpture : 
– Une fresque sur laquelle on peut lire la citation d’un poète espagnol, Juan Ramón Jiménez traduite en français, « Qui apprend une nouvelle langue, acquière une nouvelle âme », et la citation de Stendhal : “L’amour est le miracle de la civilisation”, traduite en anglais et en arabe. On y voit également deux mains qui se tiennent, symboles de fraternité et de solidarité.
– Devant la toile est installée une sculpture représentant la Burj Khalifa à l’image  de la « tour de Babel », construite par la superposition de lettres calligraphiées de l’alphabet arabe et latin. 


Le travail avec les élèves s’est déroulé en 4 phases :

1ère étape : Réflexion sur l’art, ses formes, ses messages et la perception des élèves sur certaines œuvres.
Les élèves ont commencé par aborder de manière globale les différentes formes d’art (arts graphiques, poésie, musique, architecture, land art, body art..) et quelques mouvements artistiques. Ils ont décrit et analysé des œuvres notamment de peintures romantiques anglaises.
Ils se sont familiarisés avec le vocabulaire anglais lié à l’art, (forme, type de tableau : still life, portrait, landscape, recycled art… description, sentiments, impressions qu’une œuvre peut générer, techniques…)

2ème étape : Le Street Art, définition, origines, formes, techniques et Street artists connus. 
Au cours de cette étape, les élèves se sont concentrés sur le Street Art. Ils ont découvert ses différentes formes (mosaic, yarn bombing, video projection, street installation, wood blocking, stencil, stickers, calligraffiti, différences avec les tags…) et en ont analysé les messages (esthétique, artistique, contestataire, engagé…). Ils ont également dû faire des recherches et des présentations orales en anglais sur les origines du mouvement et sur certains Street artists (Pignon Ernest / Jr / Banksy/ El Seed / Slinkachu / Keith Haring…).
Chaque élève a choisi une œuvre et l’a présentée en se mettant à la place de l’artiste.

3ème étape : Réflexion sur la production finale. Groupes de travail pour l’œuvre et préparation de la venue d’El Seed.
Avec l’introduction des arts plastiques, les élèves ont défini le cadre de l’oeuvre qu’ils souhaitaient produire. Ils ont fonctionné en groupes de travail : un groupe sur la sculpture, un groupe sur la murale, un groupe pour préparer la venue d’El Seed (journalistes, caméramen, photographes). Ils sont venus volontairement en dehors des heures d’AP pour avancer dans la réflexion et le travail.

4ème étape : Intervention de l’artiste (techniques / conseils / accompagnement)
Chacun a exprimé son opinion, sa créativité, son désaccord et sont parvenus à trouver des compromis sous le regard de leurs professeurs et d’El Seed qui ne s’est pas imposé mais a cherché à leur donner confiance en leurs capacités, à les motiver et à les fédérer autour d’une œuvre de Street Art sur la fraternité entre les peuples. Mission réussie !

5ème étape : installation de l’œuvre (murale + tour produites par les élèves) en salle de permanence.
L’oeuvre finalisée sera installée dans la grande salle de permanence du Secondaire.
Des photos ont également été envoyées à l’AEFE dans le cadre du concours organisé sur l’art urbain.

Un grand merci à Madame Mamouri et Madame Abiad à l’initiative de ce beau projet. Merci aussi à El Seed pour son implication auprès des élèves et sa contribution artistique !