LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

AEFE

LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL GEORGES POMPIDOU

Agriculture Bio au LFIGP: saison 2…

Retrouvez dans ce diaporama des photos des cours de cuisine à Sharjah et au restaurant du Jumeirah beach hotel…

Les bacs bio s’installent à Academic city! Bac bioTandis qu’à Sharjah  les legumes poussent et des ombrières viennent maintenant offrir un peu d’ombre aux petits jardiniers!

Food revolution day (28)

 


On a coutume de dire que les week-ends sont sacrés, mérités et consacrés aux loisirs, loin des préoccupations de l’école. C’est dire que la tâche était ardue: réussir à mobiliser une soixantaine d’élèves pour représenter le LFIGP lors d’un évènement hors temps scolaire et retrouver professeurs et directeur!!tee-shirt

burjMission accomplie par les élèves de CM1 d’Academic City qui ont répondu présents accompagnés de plusieurs professeurs: Mmes Corgini, Garcia-Riquelme, et Cavalloni-Syed ainsi que M. Dominiak et ont eu l’honneur de participer au “Food Revolution Day” organisé par le très médiatisé chef cuisinier Jamie Oliver le 16 mai à Jumeirah Beach Hotel.

Ce personnage emblématique de la télévision anglo-saxonne célèbre pour ses émissions de cuisine s’est lancé “dans sa plus grande campagne (…): éduquer et motiver les enfants à manger sain. Dans ce cadre et en cohérence avec le projet agriculture raisonnée mis en place au sein de l’établissement, les enfants ont participé à des cours de cuisine à Jamie’s Italian Restaurant. food revolution AC (1)

petrissageQuatre ateliers étaient organisés avec Chef Abs pour près de 2h de plaisir dans une ambiance survoltée: des rainbow wraps (sandwichs roulés aux légumes), des smoothies, fabrication de pâtes et de pain. De la graine à l’assiette, on peut dire que la boucle est bouclée pour nos élèves qui, espérons-le, sauront retenir l’essentiel pour préserver leur capital santé en mangeant équilibré…

photo Rima

Retrouvez cet événement sur la page facebook de Jamie Olivier

Ce n’est pas Jamie Oliver qui est venu ce mercredi matin mais l’un de ses chefs de Dubai pour apprendre aux enfants à réaliser ses fameux wrap de légumes… et leur donner le gout de cuisiner sainement!

Le Proviseur et M. Millot ont profité de l’exercice pour rappeler aux jeunes CM1 combien il est important de manger de bons produits, des fruits et des légumes et encore plus ceux qui sont cultivés biologiquement comme dans notre jardin Bio…

Le 16 mai aura lieu une grande journée de sensibilisation au “bien manger” par les équipes de Jamie olivier : le food revolution day et peut-être lui même sera-t-il là en personne! Jamie Oliver a 2 restaurant à Dubai : un Italien à festival city et l’autre au Jumeirah beach hotel… Il anime des émission TV de cuisine pour les enfants.

http://www.jamieoliver.fr/a-propos-de-jamie/

Invitation

Le Bio c’est aussi bon!

 Lundi 6 janvier, les élèves de CM1S1 et leur professeure Françoise ont mis la toque et le tablier lors de leur visite à TOP CHEF (Jumeirah) où ils ont appris à faire de la pizza et un gâteau au chocolat uniquement avec des produits bio.

top chef 4 top chef 3 top chef 2 top chef 1

Ils ont pu voir l’utilisation des légumes et salades bio en restauration : les mêmes qu’ils cultivent dans le jardin de Sharjah…

Affichette Top Chef en téléchargement

Objectif pédagogique :

Le développement d’un projet agricole au LFIGP s’inscrit pleinement dans les programmes scolaires français et dans les orientations de l’Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger (AEFE). Il s’agit d’un projet innovant, pérenne et pluriannuel dans le secteur très porteur du “développement durable”.

D’un point académique, une multitude d’exploitations pédagogiques sont possibles touchant des compétences dans différents domaines. Par exemple, un fichier d’activités qui servira de support est en cours de finalisation. Il couvrira l’aspect scientifique du projet pour archiver les observations, les expérimentations, les protocoles de recherches des élèves. Les multimédias et les langues ont également leur place au sein du projet.

Les réactions des élèves sont très positives. Ils attendaient avec impatience l’installation des bacs agricoles : ils ont mis du cœur à l’ouvrage lorsqu’il a fallu planter les graines dans les bacs, cela leur procure la responsabilité de s’occuper d’une parcelle cultivée dont les récoltes ne dépendent que de leur travail. L’émerveillement et le bonheur sont au rendez-vous ; il faut dire que tous les sens sont en émoi : les couleurs, les odeurs, le goût, le toucher…

Au-delà de l’exploitation pédagogique qui en est faite avec les professeurs, les enfants redécouvrent des savoirs un peu oubliés depuis quelques décennies et la Révolution Verte, à savoir la culture des plantes, le respect de la terre et de ses micro-organismes comme le faisaient les anciens. Même s’il est précoce d’affirmer que cela pourrait susciter des vocations, on peut à moyen et long terme prétendre de former de futurs consommateurs.

La culture dans les bio- bacs proposés par AgricultureBox

Quel est l’avantage principal de la culture des légumes dans les bacs « Agriculture Box » par rapport à leur culture directement en terre ? Les avantages sont multiples d’autant que nous ne disposons pas de terres arables directement exploitables. Le concept de « boîte agricole » placé au centre du dispositif pédagogique est l’élément essentiel, stimulant et motivant au
sein d’une classe car il permet aux enfants de s’approprier un objet qu’ils n’ont pas l’habitude de côtoyer dans leur quotidien d’élèves. Il permet de travailler en extérieur en-dehors des salles de classe et des laboratoires.

L’autre aspect positif de la culture de graines et de plants dans un bac de vie tel que celui proposé par AgricultureBox réside en son côté ergonomique, ce qui est important en milieu scolaire. En effet, les bacs, adaptés à la taille des enfants, sont très fonctionnels pour une expérimentation et une manipulation facilitées. Les sujets sur « le fonctionnement du vivant » sont plus facilement observables car cet écosystème est placé à portée de vue de plus jeunes.

Sa fabrication, constituée de matériaux composites et d’un terreau riche sans additifs chimiques est tout à fait sure et appropriée en milieu scolaire.